Le mandat de vente : que faut-il savoir ?

Envisager de vendre un bien immobilier est un projet sérieux qui implique certaines démarches à suivre. Aussi est-il important de ne rien laisser au hasard. Pour bien faire les choses, on peut décider de confier la vente de son bien par l’intermédiaire d’une personne physique ou morale titulaire d’une carte professionnelle délivrée par le préfet. C’est le mandataire qui n’est autre qu’un agent immobilier ou une agence immobilière.Alors pour le mandat de vente : que faut-il savoir ? En savoir plus : www.a2-immobilier.fr.Ce mandataire a donc pour mission de trouver un acheteur pour le compte du mandant. Le propriétaire confiera donc la publication de son offre de vente immobilier à son agent. Après avoir convenu des conditions de vente du bien, le mandant et le mandataire vont signer un compromis qui va déterminer la rémunération du professionnel ainsi que l’indication de la partie qui en aura la charge. Il précise également les conditions dans lesquelles le mandataire sera autorisé à recevoir, verser ou remettre des sommes d’argent, biens, effets ou valeurs. Autrement dit, le mandat de vente indique les opérations pouvant être entreprises par le mandataire. Le mandat de vente : que faut-il savoir ? Mis à part son contenu, il faut savoir également que le mandat de vente du bien immobilier doit être établi par écrit et dupliqué en exemplaires originaux selon le nombre de parties. Chacun de ces exemplaires doit obligatoirement comporter l’acceptation du mandataire.

La mission de l’agent immobilier lors d’un mandat de vente exclusif

Dans la pratique, le propriétaire peut confier la vente de sa maison ou de son appartement à un prestataire en optant pour un mandat simple ou un mandat exclusif. Dans le cadre d’un mandat simple, le propriétaire du bien peut réaliser en parallèle des recherches dans le but de trouver des acheteurs potentiels en plus du service du mandataire. La mission de l’agent immobilier lors d’un mandat de vente exclusif prend par contre toute une autre tournure. Dans ce cas, le mandataire prend tout en charge et le mandant n’aura pas le droit de réaliser la vente du bien sans passer par le professionnel. Découvrez le site internet : http://www.a2-immobilier.fr/vendre-appartement-villa-nice.html .Le mandat exclusif précise donc l’interdiction au propriétaire de vendre son bien directement car l’agent immobilier aura l’exclusivité sur son bien. Ce dernier aura pour mission de trouver un acheteur et il sera payé par commission. Si le propriétaire du bien réussit quand même à vendre son bien sans l’intervention de l’agent immobilier, il sera tenu de verser la commission. Il est à savoir que les honoraires de l’agent immobilier sont libres. Selon la loi, les mandats exclusifs doivent préciser les actions particulières auxquelles le mandataire s’engage, ainsi que les modalités et périodicités de comptes rendus au mandant. Ce mandat peut être reconduit par accord tacite. Le propriétaire peut opter pour une autre alternative comme le mandat exclusif simple ou semi-exclusif. Ceci donne la possibilité au propriétaire du bien d’essayer de vendre son bien par ses propres moyens ou en contactant d’autres agences immobilières en même temps.

Les obligations du propriétaire envers l’agence immobilière

Les obligations du propriétaire envers l’agence immobilière sont on ne peut plus simples. En premier lieu, le vendeur doit remettre à l’agence immobilière une série de diagnostics immobiliers concernant le bien. Ceci dans l’optique de permettre à l’agence de proposer à l’acheteur d’acquérir un bien sans aucune réserve sur son état. Toutefois, certaines agences immobilières chargées de la vente du bien peuvent offrir le coût des diagnostics dans un contrat exclusif. Ces différents diagnostics serviront de garantie dans l’acte de vente. Il s’agit donc du diagnostic plomb, amiante et termites, diagnostic de performance énergétique, état des risques naturels, miniers et technologiques, état hypothécaire, surface du bien et diagnostic assainissement. Si le vendeur ne remet pas ces diagnostics, la vente peut être suspendue ou même annulée. Le bien doit alors être en conformité avec la description détaillée dans l’acte définitif de vente. Une fois la vente conclue, le vendeur doit verser à l’agence immobilière la rémunération convenue selon les honoraires indiqués par le professionnel dans le mandat de vente. Le mandat de vente : que faut-il savoir ? Pour avoir des informations supplémentaires sur cette question, n’hésitez pas à naviguer sur les sites spécialisés.

Articles de la même catégorie :